Suivez les actualités du crédit et du regroupement de crédits.

Selon, les chiffres publiés par l’Observatoire Crédit Logement/CSA, les taux d’intérêt des crédits immobiliers se sont établis à 1,81 % en moyenne en avril. Cependant, force est de constater que ce nouveau plancher historique cache de fortes disparités entre les différents profils emprunteurs.

Des taux historiquement bas à l’assouplissement des critères d’octroi en passant par la rude concurrence que se livre les banques, tout laisse à croire que c’est en 2016 qu’il faut mettre en place un projet de crédit.

Si de nombreux emprunteurs ont profité des taux d’intérêt immobiliers au plus bas pour faire un rachat de crédit, il faut savoir que les banques aussi profitent de cette opération bancaire pour améliorer leurs bénéfices.

Si connaître sa situation financière est une condition incontournable à toute demande de crédit immobilier, il faut savoir que tout projet immobilier est réalisé sur la base d’un solide plan de financement. Cependant, à quoi sert-il ? Qu’en est-il avec le rachat de crédit ?

Le mois dernier, les taux moyens des financements immobiliers toutes durées confondues sont tombés à 1,97 %, selon les chiffres de l’Observatoire Crédit Logement. Des conditions encore plus favorables que lors du précédent record de mai 2015 (2,01 %).

Malgré le niveau historiquement bas des taux d’intérêt immobiliers incitant de nombreux emprunteurs à renégocier leur encours auprès de la banque prêteuse, force est de constater que les prêteurs n’acceptent plus les renégociations des prêts à l’habitat.

Selon une récente étude, la baisse des taux d’intérêt des crédits immobiliers s’est poursuivie en ce mois de mars. Cependant, les baisses dépendent des villes et des durées de remboursement.

Depuis le début de l’année, le marché immobilier confirme sa reprise de 2015. Selon certaines études, les professionnels du secteur pourraient même vivre une année 2016 exceptionnelle grâce à la baisse des taux d’emprunt des prêts à l’habitat.