Selon l’enquête mensuelle réalisée par la banque de France auprès des organismes de crédit, la demande de prêt immobilier a légèrement augmenté en décembre 2013.

Immobilier : légère hausse de la demande de prêt

Alors que les conditions des crédits accordés aux professionnels se resserrent de plus en plus, la banque de France fait état d’une légère hausse de la demande de crédit immobilier en décembre 2013.

Selon les constations de l’institution, « l’opinion des banques sur la demande de crédits à l’habitat devient légèrement positive » et pour la première fois depuis juillet 2013, « le solde d’opinion relatif à la demande de crédits à la consommation devient positif».

Selon le résultat de ce sondage mensuel réalisé auprès des banques et des organismes spécialisés, la demande du crédit immobilier a légèrement augmenté pour 12 % des établissements interrogés, alors que 9 % affirment qu’elle a diminué.

Pour le reste, soit 79 % des établissements interrogés, la demande du crédit immobilier est restée inchangée. En fait, ces estimations dépendent de la taille des établissements et du volume des prêts accordés.

Demande de prêt immobilier : comment mettre toutes les chances de son côté

Avec des conditions d’octroi de prêt immobilier très avantageuses et le niveau bas historique des taux d’intérêts, nombreux sont les Français qui souhaitent obtenir un prêt immobilier, cependant, dans la conjoncture économique et sociale actuelle, il est primordial de mettre toutes les chances de son côté.

La première étape est de présenter un profil irréprochable aux yeux de l’organisme prêteur, la première chose qui va l’intéresser est souvent le montant de l’apport personnel (environ 10 %).

Votre capacité d’épargne est un facteur de confiance pour les banques et peut permettre d’accéder à un prêt immobilier même avec des revenus moyens. Le point le plus important semble être le taux d’endettement, au-dessus de 33 % des revenus nets, ce n’est pas la peine d’espérer une suite favorable.

En cas de taux d’endettement excessif, le regroupement de crédit (consommation, personnel, crédit renouvelable…) est envisageable. Et enfin, faites preuve d’une bonne gestion sur vos comptes bancaires. Pendant les 6 mois avant votre demande, tout incident sera vérifié à la loupe pour établir votre profil d’emprunteur.